• Facebook - Black Circle

Alexandre Costanzo, « La bibliothèque de Thomas Hirschhorn » et Anna Dezeuze, « "Tu me manques tellement" : Thomas Hirschhorn artiste, archiviste et fan » vendredi 16 juin 16h30 FORuMIDABLE - 2017

Thomas Hirschhorn présente souvent dans son travail une énorme quantité de textes et de documents. Érigées en « autels » ou « monuments », certaines de ses œuvres prennent la forme d’un hommage à l’un des auteurs ou artistes qu’il admire, et qu’il nous invite à (re)découvrir. Dans ses publications et conférences, il dessine aussi souvent des diagrammes pour exposer le caractère rhizomatique de sa pensée et de sa pratique. Ces divers dispositifs révèlent la relation étroite entre connaissance et affect, entre l’archive et le désir. L’information est présentée comme une force explosive de possibles que l’énergie de l’artiste et des spectateurs peut déclencher.

Il s’agira ici de réfléchir ensemble aux manières dont le texte, le diagramme et l’archive nous interpellent dans l’œuvre de Hirschhorn. Nous chercherons aussi à inscrire sa pratique dans une tendance que l’historien de l’art Hal Foster a décrite comme un « archival impulse » dans l’art contemporain qui, depuis le début du XXIe siècle, invite à réfléchir aux façons dont nous nous situons dans un flux globalisé incessant d’informations.
 
Alexandre Costanzo, philosophe, enseigne à l’École supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy. Cofondateur de la revue Failles, il est par ailleurs auteur de nombreux essais concernant les notions d’« émancipation » et de « possibilité ».

Anna Dezeuze enseigne l’histoire de l’art et participe au Bureau des positions à l’École supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée. Elle a publié entre autres une étude du Deleuze Monument de Thomas Hirschhorn (Afterall, 2014) et Almost Nothing : Observations on Precarious Practices in Contemporary Art (Manchester University Press, 2017).


 

 

Please reload

Tags
Please reload